Alerte à la propagande Hasbara ! La machine de relations publiques sioniste se met en marche.

Richard Silverstein

The Guardian

Vendredi 9 janvier 2009

Commentaires de Sott.net

 

Avec le recrutement par le ministère des Affaires étrangères israélien d’un réseau de volontaires destiné à inonder les sites d’information de messages pro-israéliens, nous entrons dans l’ère de la propagande en ligne.

 

Les brigades de la hasbara contre-attaquent ! Vous n’arrêtez pas d’entendre parler des tentatives d’Israël visant à manipuler les médias. Tout le monde sait que de telles pratiques ont cours, mais habituellement, elles sont le fait de cyber activistes comme ceux liés au site Giyus et son logiciel de suivi des médias Megaphone [NdT : Giyus est l’acronyme de ‘Give Israel Your United Support’ - ‘Soutenez, Israël, unis et tous en chœur !’. En 2006, en moins de 4 mois, plus de 25 000 utilisateurs enregistrés sur ce site avaient téléchargé le logiciel Megaphone, qui leur permet de recevoir des alertes leur indiquant d’intervenir sur tel ou tel site Internet]. Nous savons désormais que le ministère des Affaires étrangères israélien en personne orchestre ces efforts de propagande destinés à inonder les sites d’informations d’arguments et de données pro-israéliens.

Un lecteur de mon blog a reçu le courriel suivant qui mentionne l’objet de la démarche et l’organisation qui l’a initiée. Cette offre pour devenir « volontaire des médias » pro-israélien inclut également une liste de liens vers des sites-clefs que le ministère voudrait voir ciblés en priorité par des commentaires pro-israéliens :

Chers amis,

Nous détenons la suprématie militaire [sic], pourtant nous perdons la bataille dans les médias internationaux. Nous devons gagner du temps afin que l’armée israélienne réussisse, et le moins que nous puissions faire est de passer quelques minutes (de plus) sur Internet. Le ministère des Affaires étrangères fait de gros efforts pour rééquilibrer les médias, mais nous savons tous que cette bataille se joue sur les volumes. Plus nous nous impliquons dans des commentaires, blogs, réponses, votes – plus nous gagnons d’opinions favorables à notre cause.

Le ministère des Affaires étrangères israélien m’a demandé d’organiser un réseau de volontaires qui souhaitent contribuer à cet effort collectif. Si vous acceptez, vous recevrez des messages quotidiens, un ensemble de logiciels et une liste de cibles.

Si vous souhaitez participer, s’il vous plaît répondez à ce message.

Mon ami a répondu et a reçu ce communiqué officiel du ministère présentant les idées-forces quant à l’opération Plomb Durci, idées qu’il devait utiliser au cours de ses efforts de propagande. Parmi les liens mentionnés, il y avait un article de Peter Beaumont ouvert aux commentaires. Les cibles suivantes y étaient listées : le Times, le Guardian, Sky News, la BBC, Yahoo! News, l’Huffington Post, et le Dutch Telegraaf. Étaient également ciblés d’autres sites d’information en hollandais, espagnol, allemand et français considérés comme critiques à l’égard de l’invasion.

Commentaire : Ce « communiqué » est truffé des contrevérités que nous avons déjà documentées telles que « Il n’y a actuellement aucune crise humanitaire dans la bande de Gaza » (j’ai souligné certains passages) et « Israël s’est lancé dans cette opération après avoir épuisé toute les possibilités d’arrêter la terreur issue de Gaza » […]

 

Localement, ici à Seattle, des activistes pacifistes ont organisé devant un bâtiment fédéral une manifestation à laquelle 500 personnes ont participé. Dans le communiqué du ministère des Affaires étrangères publié le lendemain, on demanda aux volontaires de publier des commentaires sur l’article du Seattle Post Intelligencer’s relatif à cette manifestation. La liste des commentaires est remplie de contributions issues de la hasbara, dont les arguments préprogrammés modifient l’équilibre et le ton de la discussion et lui donnent une coloration beaucoup plus favorable à Israël qu’elle ne devrait l’être.

Ici, le coordinateur du ministère des Affaires étrangères décrit une réunion à laquelle il a participé dans les locaux officiels du gouvernement :

Bonjour à tous,

J’ai participé aujourd’hui à une réunion au ministère des Affaires étrangères et j’ai été très heureux d’apprendre que d’après leurs statistiques, la situation d’Israël sur Internet s’améliore de jour en jour. Cela veut dire que vous faites du bon boulot ! Le ministère des Affaires étrangères s’inquiète de l’opinion publique défavorable en Europe. Par conséquent, concentrez s’il vous plaît vos efforts sur les médias européens.

Comment pouvez-vous aider ?

- Identifiez les batailles sur Internet dans différentes langues et informez-nous en

- Commentez/publiez/votez sur les sites listés et les autres ; vous pouvez utiliser les sources en pièce jointe

- Ecrivez des lettres aux auteurs et aux éditeurs. Présentez-vous comme une habitant du coin.

- Faites participer vos amis à cette activité

Le message suivant avait pour but d’encourager l’effort des activistes pro-israéliens :

Les gouvernements de la planète sont encore patients avec l’opération israélienne légitimement menée à Gaza. A contrario, l’opinion publique [sic] est impatiente, c’est le moins qu’on puisse dire. Cet écart va vite se réduire – comme toujours.

Notre but est d’infléchir l’opinion publique, telle qu’exprimée sur Internet, afin d’éviter ou, tout du moins, de minimiser des sanctions internationales. Nous devons gagner du temps pour que l’armée israélienne atteigne ses objectifs.

En plus des arguments fournis par le ministère des Affaires étrangères, les activistes pro-israéliens ont accès à des documents sources pro-israéliens qu’ils peuvent utiliser comme référence dans leurs commentaires :

 

Bicom.org.uk/

Commentaire : un site rempli d’articles sur les braves soldats israéliens et de prétendues cartes montrant “les mosquées qui cachent des roquettes”. Pas un mot sur les 300 enfants palestiniens morts.

 

Aish HaTorah’s, quelle est la véritable histoire du Moyen Orient ?

Commentaire : 10 minutes ininterrompues de révisionnisme historique à la sauce sioniste.

 

Vidéo YouTube : Au milieu des violences à Gaza, des médecins israéliens et palestiniens sauvent la vie d’un bébé.

Commentaire : Qui peut dénigrer le sauvetage d’un bébé ? Mais cela reste de la propagande pour éloigner l’attention de l’horreur généralisée.

 

La journaliste de CNN Christiane Amanpour s’entretient avec Tzipi Livni

Commentaire : le « visage féminin » de l’occupation. Suivez ce lien.

 

L’attaque militaire contre Gaza devrait être perçue comme partie intégrante de la War on Terror

Commentaire : Formule classique employée par les docteurs ès manipulation : « notre combat est votre combat ». A voir, ce film de présentation des techniques de propagande sionistes, disponible ici.

 

Blog tenu depuis le Sud d’Israël par Morit Rozen

Un blog israélien qui décrit combien il est « difficile » de quitter la maison familiale pendant les bombardements de Gaza, d’entendre les sirènes et de rester à l’intérieur (avec pléthore de nourriture, de l’eau courante, de l’électricité et des amis à rencontrer) – si la situation des Gazaouis pouvait être aussi terrible…

Vous souvenez-vous quand le département étasunien de la Défense payait des entreprises de relations publiques et des journaux iraquiens pour qu’ils publient des articles favorables à la guerre en Iraq ? Ces entreprises essayaient également d’introduire des articles favorables à ce conflit dans les journaux étasuniens. Cela provoqua un tollé immédiat au sein des médias qui s’opposèrent à cette manipulation. Nous verrons si la même chose se produit cette fois-ci.

De tels agissements de la part du ministère des Affaires étrangères israélien sont inacceptables. Peut-être considère-t-il cette hasbara comme une manière de maximiser ses efforts pour expliquer la position d’Israël aux médias du monde entier. Je la considère comme une tentative cynique visant à inonder Internet et les médias d’information d’une propagande pro-israélienne, tentative désespérée de se rallier la sympathie de l’opinion publique. Non seulement cela dessert Israël, mais en plus cela discrédite toute tentative d’effort légitime de ce ministère visant à expliquer la situation d’Israël au monde, puisque personne ne croira plus les paroles d’une organisation impliquée dans une propagande aussi flagrante.

Sans parler de la médiocrité de ces réseaux d’activistes. Qu’y gagnent-ils ? Quelle est leur efficacité, et combien de lecteurs arrivent-ils à convaincre ? À ce propos, j’ai remarqué qu’il y avait des membres de la hasbara même sur mon blog. On les voit venir à des kilomètres, car ils n’ont jamais publié de commentaires avant d’écrire une phrase du type « j’apprécie votre blog depuis longtemps, mais tout individu normalement constitué sait que le Hamas est là pour détruire Israël bla, bla, bla … ». Des formules plutôt stéréotypées. Vous pouvez également taper dans Google quelques extraits de ces commentaires, et si vous voyez qu’ils apparaissent sur d’autre sites, alors vous savez que vous avez à faire soit à un propagandiste de la hasbara, soit à un individu souffrant de troubles obsessionnels compulsifs.

Dans certains cas, les médias occidentaux peuvent être volontairement ou involontairement victimes de telles manipulations. Tony Karon souligne que l’historien et journaliste pro-israélien Michael Oren a publié plusieurs textes depuis le début de l’attaque contre Gaza dans des journaux étasuniens comme le New Republic ou le Los Angeles Times. Il joue également un rôle actif au sein de l’armée israélienne à Gaza, puisqu’il occupe la fonction d’officier des affaires publiques en liaison avec les médias internationaux. Vous ne trouverez aucun de ces “détails” mentionnés dans l’espace éditorial du Los Angeles Times. Concrètement, les médias autorisent des parties prenantes comme Oren à se faire passer pour des experts indépendants, ce qu’ils ne sont pas du tout. Il est nécessaire que les éditeurs mènent les vérifications qui s’imposent lorsqu’ils publient un document qui défend l’une ou l’autre des parties, pour valider qu’il n’y a pas conflit d’intérêt ou un autre facteur qui pourrait influencer le jugement du commentateur.

Il semble bien que nous soyons désormais complètement entrés dans l’ère de la propagande en ligne.

 

Traduction : Axel D. pour Futur Quantique 

2 comments

  1. Le Ponérologue says:

    Chez les chiens,rien de nouveau…
    Rien d’étonnant à ce que le Times, le Guardian, Sky News, la BBC, Yahoo! News,etc ,soient en fait pollués par Les Fourbes…
    Meme sur Sdt,il y en a qui sont louches et rien d’étonnant puisqu’ici on ne ménage pas les états voyous…”Il faut bien les trop laids un peu partout où c’est nécessaire”me disait Enrico Macias dans un cauchemar…

    P.S: je croyais que Giyus voulait dire Gardiens Intergalactiques des Yaourts Ultra-Sains.

Trackbacks / Pingbacks

  1. Israel recrute sur internet, même et surtout en France