G.W. Bush n’aime pas serrer les mains des Haïtiens

Réseau Voltaire, 26 mars 2010


L’opinion publique latino-américaine s’est indignée d’un bref extrait d’un reportage de la BBC, largement repris par les télévisions du continent. On y voit les deux envoyés spéciaux des Etats-Unis pour l’aide à Haïti, les anciens présidents Bill Clinton et George W. Bush serrant les mains de la foule en présence de nombreux photographes.

Cependant, M. Bush ne supporte pas le contact des mains des Haïtiens et s’essuie discrètement sur la chemise de M. Clinton.

Pour sa défense, les commentateurs républicains assurent que l’ancien président n’est pas allergique aux noirs, mais éprouve une phobie des germes.

Comments are closed.