Même les rats à Moscou refusent de manger des hamburgers Mcdonald’s

Zone UFO, 29 octobre 2010

Le journal Komsomolskaïa Pravda a décidé de procéder à une curieuse expérience avec les produits achetés dans les chaine de restauration rapide du groupe McDonald’s.

Un groupe de journalistes voulaient voir si les hamburgers et les hot-dogs gâtaient aussi vite que des aliments sains, s’ils sont conservés au réfrigérateur. Il s’est avéré que le dixième jour de l’expérience, les produits achetés ne changent pas d’aspect extérieur. Leurs propriétés nutritives sont apparemment aggravées parce que même un rat a refusé de les manger.

Day 180, 2010 Sally Davies Happy Meal Project (Photo ©Davies)

Les journalistes se sont inspirés des travaux du photographe américain de New York Davis Sally. Elle a pris des photos du Happy Meal de McDonald’s tous les jours pendant six mois dans l’espoir de voir la nourriture changer sur chaque image. Toutefois, ni le hamburger, ni les frites, ne se sont couvertes de moisissures. Ils avaient presque l’air d’être les mêmes que les produits fraîchement achetés et ne se décomposent pas du tout au bout de 180 jours.

Le 18 Octobre, les journalistes ont acheté les produits suivants : une pomme de terre au four avec de la salade, un hamburger McDonald’s, les ailes de poulet KFC Rostik et un Stardogs hot-dog. Ils ont mis tous les aliments dans la cuisine du bureau et installé une caméra vidéo pour observer le processus de décomposition. Ils ont mit un sandwich fait maison pour voir la différence.

Les produits de chaînes de restauration rapide n’ont pas changé pendant les dix jours de l’expérience. Le sandwich fait maison s’est rapidement couvert de moisissures. Les produits ont été proposés comme déjeuner à un rat. Le rongeur a pris juste un morceaux de pomme de terre cuite, mais s’est ensuite ravisé immédiatement. En conséquence, le rat n’a rien mangé de ce que ont lui avait offert.

Les experts ont dit que les produit de restauration rapide ne changent pas dans son apparence, mais cela change à l’intérieur de façon inexplicable.

« Il suffit de penser au lait stérilisé qui est disponible dans des emballages en papier. Ce lait ne ce périme pas, il devient rance. Même un biologiste ne peut expliquer le processus qui a lieu dans la restauration rapide. Cette nourriture est abondante avec des conservateurs et les antibiotiques, et les bactéries ne peuvent pas se décomposer », dit le biologiste Mikhail Vorobyov.

Le processus de décomposition dans la restauration rapide semble être déguisée, mais ses résultats sont tout aussi nocifs que ceux qui se produisent dans les produits naturels.

« Prenons les saucisses, par exemple. Ils sont de couleur rouge ou rose. Cette couleur apparaît à cause des nitrates. ils se transforme en vrais poison », dit le biologiste.

Ce n’est pas la première expérience menée avec la restauration rapide des restaurants de Moscou. En 2008, un journaliste s’était porté volontaire pour ne manger que des aliments de préparation rapide pendant deux semaines. En conséquence, l’homme a pris cinq kilos. Il s’est avéré qu’il était difficile pour lui de se sentir rassasié, et son corps demandait de plus en plus de nourriture. Il a dit qu’il pouvait sentir une lourdeur dans l’estomac immédiatement après le repas et il avait faim deux heures après le dîner.

Deux semaines après le régime fast-food, le bénévole a commencé à souffrir de difficultés respiratoires et des douleurs dans les jambes. Des problèmes digestifs et des douleurs lancinantes dans l’estomac sont apparus dix jours plus tard. Au 12e jour, les papilles gustatives sur la langue de l’homme ne réagissaient plus aux épices. L’homme a commencé à avoir des migraines et est devenu sensible aux conditions météorologiques.

Charlie with 190 Day Old Happy Meal (Photo ©Davies)

Les diététiciens ont déclaré que l’expérience a révélé le secret des fast-food. Du point de vue des qualités nutritionnelles, la restauration rapide est imparfaite. Il lui manque de nombreuses vitamines et oligo-éléments, dont le corps humain a besoin chaque jour. C’est pourquoi, même si une personne a un déjeuner substantiel dans un restaurant fast-food, elle peut encore sentir la faim. La restauration rapide c’est du poison et donne au corps une fausse sensation d’être calé.

Source: english

Traduit par ZONE-UFO.com

Trackbacks / Pingbacks

  1. blog danco » Blog Archive » Même les rats à Moscou refusent de manger des hamburgers Mcdonald’s